Le guide de votre bien-être à domicile

Energie solaire

Actualités

Science : un nouveau gel très malléable

Publiée dans le Fonds national suisse (FNS) du 5 novembre dernier, une recherche a permis de mettre à jour un nouveau gel modifiable à volonté. Il s’agit d’une importante découverte qui aura un impact majeur dans divers domaines comme la santé, la haute technologie, l’énergie solaire et l’industrie cosmétique.

Les propriétés du « Bigel »

Depuis 2009, le professeur Giuseppe Foffi de la polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), le doctorant Francesco Varrato et leurs collaborateurs de Cambridge (GB) spécialisés dans la connaissance des particules ADN, travaillent sur la combinaison de deux gels pour concevoir le Bigel, un nouveau gel très modifiable. A part l’utilisation pour les cheveux, la transparence et les propriétés absorbantes de ce produit seront bénéfiques dans la création de nouvelles lentilles de contact, de capteurs solaires, d’encres, d’électrodes médicales et d’implants mammaires.

A la base, les travaux du professeur Giuseppe Foffi misaient sur le cristallin de l'½il et la combinaison des fragments d'ADN à des nanoparticules pour la création d’un nouveau gel aux propriétés prédéfinies. En ce qui concerne le degré d’opacité, les spécialistes ont réussi à prévoir la sensibilité du produit à la lumière.

Une réaction à la température

Selon les explications de Giuseppe Foffi, le bigel est aussi intéressant pour les domaines du photovoltaïque ou du mécanique puisqu’il suffit de « programmer les deux gels initiaux de manière à ce que les structures du matériau combiné changent en fonction de la température ». Par ailleurs, lorsque le gel est chauffé, ses composants se séparent et les particules solides s’ajustent différemment suivant la programmation effectuée par les chercheurs tandis que le matériau adopte d’autres propriétés.